A travers ses différentes actions, Solid'Art expérimente une nouvelle forme de développement local qui place l'art, la culture et la solidarité au cœur des projets collectifs et qui propose aux personnes les plus en difficulté d’en être les acteurs privilégiés.

Hopérap

« LES ATELIERS DE L’AURA »

avec le soutien de

ainsi que de nombreux acteurs économiques de la vallée, avec

et la participation des Espaces Jeunes de St Jean de Maurienne et St Michel de Maurienne

ainsi que des écoles de musique d’Aiguebelle et de la Chambre

présentent

« Hopérap »

Un idéal, des rencontres…

 

A une époque où toute différence débouche sur l’incompréhension, l’exclusion, voire sur le conflit, les « ATELIERS DE L’AURA » se définissent comme un projet de création artistique interculturel fondé sur le désir de découvrir, de regarder, d’écouter l’autre, tout en respectant les identités de chacun.

 

Initiée et portée par SOLID’ART, cette démarche s’inscrit dans l’axe de l’association :

* Créer du lien social à travers des évènements culturels forts,

* Fédérer des énergies autour d’un travail de création élaboré en commun, qui s’adresse à tous.

* Favoriser la rencontre entre des jeunes de cultures diverses en veillant à ce que les jeunes en situation d’échec soient associés en priorité à cette aventure.

* Valoriser la Maurienne et tous ses habitants

 

UN TRAVAIL D’ATELIERS :

Trois Ateliers travaillent pendant deux ans sous la responsabilité de professionnels et sont ouverts aux jeunes adolescents volontaires pour partir dans une aventure qui exigera du travail et de la rigueur :

–  Atelier RAP : Animé par Grékos de l’association S’Prit Libre

–  Atelier DANSE : Animé par la compagnie « Fradness » et Salim Bouziane

–  Atelier GRAF : Animé par Gérardo Mélendez, artiste et professeur d’art. Cet atelier est supervisé par Sylvaine Rémy.

Des master-classes menées par Mireille Larroche, metteur en scène d’opéras et professeur d’art lyrique à l’Ecole Normale de Musique de Paris, directrice de la Péniche-Opéra à Paris, prépareront les jeunes à l’expérience de scène mettant  en valeur leur  travail pour le spectacle prévu le 29 juin au Théâtre Gérard Philipe de Saint-Jean de Maurienne.

 

UN FIL ROUGE:

Jean-Sébastien Bach : sa musique, sa vie, son environnement.

La grande figure de ce musicien, à travers sa propre histoire d’homme et d’artiste, peut être comprise par les jeunes d’aujourd’hui. Les ateliers travailleront sur des œuvres dont l’architecture rythmique et sonore permet d’utiliser des instruments d’harmonie, des « loops » et des percussions inhérents à la culture hip-hop.

UN OBJECTIF:

La création d’une fresque musicale aux regards croisés, issue de ces rencontres.

Les travaux seront validés par des « pointures » nationales avant présentation sur scène. Cette expérience pourrait être reconduite sur différentes scènes en France et servir de modèle à des communautés territoriales qui souhaiteraient entreprendre une aventure similaire.

La première représentation d’Hopérap sera donnée le 29 juin 2011 au théâtre de St Jean de Maurienne. D’autres suivront dans des lieux qui restent à définir.


 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s